Gouvernement du Québec

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Accès des membres

:

:

Mot de passe perdu?

:


Forum des communicateurs gouvernementaux – Reconnaissance. Formation. Concertation.

Zénith 2019, Prix d'excellent en communication gouvernementale.

Critères d’évaluation

    • Critère d'évaluation lié aux règles d'admission :
    • Critères d'évaluation liés à la mise en contexte (15 %) :
      • Enjeux et complexité (sujet, contexte et perspective de communication, public visé, délai de réalisation, etc.);
      • Adéquation entre le moyen choisi – un travail d’édition – et les objectifs poursuivis ainsi que le public visé : pertinence du mode de diffusion choisi, importance du travail d’édition dans l’ensemble des moyens déployés ou intégration du travail d’édition dans un plan de communication, s’il y a lieu.
    • Critères d'évaluation liés à la réalisation (70 %) :
      • Apport des ressources internes au travail (réflexion stratégique, recherche, analyse, conceptualisation, conception graphique, rédaction, révision linguistique, réalisation, coordination, etc.);
      • Qualité de la réalisation (caractère novateur, créativité, esthétisme, efficacité du message, facilité d’utilisation, préoccupation en matière d’édition responsable, etc.);
      • Qualité du français (emploi d’une terminologie et d’un vocabulaire appropriés, style et originalité de la rédaction, respect des règles syntaxiques, orthographiques et grammaticales, etc.).
    • Critères d'évaluation liés aux résultats (15 %) :
      • Atteinte des objectifs ou des indicateurs de résultats préalablement fixés, s’il y a lieu (données quantitatives et qualitatives);
      • Efficacité et pertinence du message.
    • Critère d'évaluation lié aux règles d'admission :
    • Critères d'évaluation liés à la mise en contexte (15 %) :
      • Enjeux et complexité (sujet, contexte et perspective de communication, public visé, délai de réalisation, etc.);
      • Adéquation entre le concept graphique, les objectifs poursuivis et le public visé : pertinence du concept graphique dans l’ensemble des moyens déployés ou intégration du concept dans une réflexion ou dans un plan de communication.
    • Critères d'évaluation liés à la réalisation (70 %) :
      • Apport des ressources internes au concept (réflexion stratégique, recherche, analyse, conceptualisation, graphisme, infographie, coordination, etc.);
      • Qualité de la réalisation (caractère novateur, créativité, esthétisme, efficacité du message, préoccupation pour l’édition responsable dans les cas où le concept graphique figure sur des produits imprimés, etc.).
    • Critères d'évaluation liés aux résultats (15 %) :
      • Atteinte des objectifs en fonction des indicateurs de résultats préalablement fixés, s’il y a lieu (données quantitatives et qualitatives);
      • Efficacité et pertinence du message véhiculé par le concept graphique.
    • Critère d'évaluation lié aux règles d'admission :
    • Critères d'évaluation liés à la mise en contexte (20 %) :
      • Enjeux et complexité (sujet, contexte et perspective de communication, public visé, déploiement de services en ligne, délai de réalisation, etc.);
      • Pertinence de la stratégie mise en œuvre en fonction des objectifs de communication établis (analyse préalable, scénario d’utilisation, façon de se démarquer, etc.).
    • Critères d'évaluation liés à la réalisation (60 %) :
      • Apport des ressources internes au dossier (réflexion stratégique, recherche, idéation, conceptualisation, graphisme, infographie, coordination et gestion des contenus, etc.);
      • Ergonomie (taxinomie, architecture de l’information, structure, navigation, normes d’accessibilité, découpage de l’information, simplicité d’utilisation, environnement et contenus favorisant l’interactivité, performance, etc.);
      • Qualité rédactionnelle (emploi d’une langue simple et correcte, rédaction adaptée au Web, vulgarisation, approche utilisateur, etc.);
      • Qualité visuelle, convivialité, attractivité, créativité et efficacité de la réalisation.
    • Critères d'évaluation liés aux résultats (20 %) :
      • Atteinte des objectifs en fonction des indicateurs de résultats préalablement fixés, s’il y a lieu (données quantitatives et qualitatives);
      • Efficacité et pertinence des moyens de communication numérique choisis.
    • Critère d'évaluation lié aux règles d'admission :
    • Critères d'évaluation liés à la mise en contexte (20 %) :
      • Enjeux et complexité (sujet, contexte et perspective de communication, public visé, délai de réalisation, etc.);
      • Pertinence de la stratégie globale de communication (analyse et réflexion stratégique) et des moyens retenus en fonction des objectifs. S’il s’agit d’un intranet : pertinence du choix de ce moyen.
    • Critères d'évaluation liés à la réalisation (60 %)  :
      • Apport des ressources internes au dossier (réflexion stratégique, recherche, analyse, rédaction, graphisme, infographie, conceptualisation, coordination, etc.);
      • Qualité de la réalisation (caractère novateur, créativité, efficacité du message, préoccupation en matière d’édition responsable lorsqu’il y a des produits imprimés, etc.);
      • Qualité du français (emploi d’une langue correcte et d’un vocabulaire approprié, style et originalité de l’écriture, respect des règles syntaxiques, orthographiques et grammaticales, etc.).
    • Critères d'évaluation liés aux résultats (20 %) :
      • Atteinte des objectifs en fonction des indicateurs de résultats préalablement fixés (données quantitatives et qualitatives);
      • Efficacité et pertinence de la communication interne auprès du public visé.
    • Critère d'évaluation lié aux règles d'admission :
    • Critères d'évaluation liés à la mise en contexte (20 %) :
      • Enjeux et complexité (sujet, contexte et perspective de communication, public visé, délai de réalisation, limite budgétaire, etc.);
      • Choix d’organiser une activité pensée et planifiée en fonction des objectifs fixés (choix d’une activité de communication par rapport à une autre);
      • Adéquation entre le moyen, les objectifs et le public et intégration du moyen dans un plan de communication, s’il y a lieu.
    • Critères d'évaluation liés à la réalisation (60 %) :
      • Apport des ressources internes à l’activité (réflexion stratégique, recherche, analyse, conceptualisation, réalisation, coordination, participation, animation, etc.);
      • Qualité de la réalisation (caractère novateur, effet rassembleur, créativité, esthétisme, efficacité de l’activité pour passer les messages prévus, dynamisme et crédibilité des personnes intervenantes, utilisation des médias sociaux, etc.);
      • Qualité du français (dans la communication écrite qui accompagne l’activité [programme ou autre], emploi d’une langue correcte et d’un vocabulaire approprié, style et originalité de l’écriture, respect des règles syntaxiques, orthographiques et grammaticales, etc.).
    • Critères d'évaluation liés aux résultats (20 %) :
      • Atteinte des objectifs en fonction des indicateurs de résultats préalablement fixés, s’il y a lieu (données quantitatives et qualitatives);
      • Efficacité et pertinence de l’activité sur la clientèle visée.
    • Critère d'évaluation lié aux règles d'admission :
    • Critères d'évaluation liés à la mise en contexte (25 %) :
      • Enjeux et complexité (sujet, contexte et perspective de communication, public visé, délai de réalisation, limite budgétaire, etc.);
      • Pertinence de la stratégie globale de communication (analyse et réflexion stratégique) et de l’ensemble des moyens retenus en fonction des objectifs et du public cible.
    • Critères d'évaluation liés à la réalisation (50 %) :
      • Apport des ressources internes à la campagne (réflexion stratégique, recherche, analyse, conceptualisation, coordination, présentation de la campagne, orientation et suivi de la firme de communication, etc.);
      • Qualité de la réalisation (caractère novateur, créativité, qualité du concept, pertinence et efficacité du message, etc.);
      • Qualité du français (emploi d’une langue correcte et d’un vocabulaire approprié, style et originalité de l’écriture, respect des règles syntaxiques, orthographiques et grammaticales, etc.).
    • Critères d'évaluation liés aux résultats (25 %) :
      • Atteinte des objectifs en fonction des indicateurs de résultats préalablement fixés, s’il y a lieu (données quantitatives et qualitatives);
      • Évaluation postcampagne effectuée;
      • Efficacité et pertinence des messages véhiculés lors de la campagne.
    • Critère d'évaluation lié aux règles d'admission :
    • Critères d'évaluation liés à la mise en contexte (25 %) :
      • Enjeux et complexité (sujet, contexte et perspective de communication, public visé, délai de réalisation, limite budgétaire, etc.);
      • Pertinence de la stratégie globale de communication (analyse et réflexion stratégique) et de l’ensemble des moyens retenus en fonction des objectifs et du public cible.
    • Critères d'évaluation liés à la réalisation (50 %) :
      • Apport des ressources internes à la campagne (réflexion stratégique, recherche, analyse, conceptualisation, coordination, présentation de la campagne, orientation et suivi de la firme de communication, etc.);
      • Qualité de la réalisation (caractère novateur, créativité, qualité du concept, pertinence et efficacité du message, etc.);
      • Qualité du français (emploi d’une langue correcte et d’un vocabulaire approprié, style et originalité de l’écriture, respect des règles syntaxiques, orthographiques et grammaticales, etc.).
    • Critères d'évaluation liés aux résultats (25 %) :
      • Atteinte des objectifs en fonction des indicateurs de résultats préalablement fixés, s’il y a lieu (données quantitatives et qualitatives);
      • Évaluation postcampagne effectuée;
      • Efficacité et pertinence des messages véhiculés lors de la campagne.
    • Critère d'évaluation lié aux règles d'admission :
    • Critères d'évaluation liés au cheminement et à la progression de carrière (60 %) :
      • Constance de la progression depuis le début de la carrière au sein de la fonction publique en ce qui a trait aux responsabilités assumées, aux défis relevés et à l’autonomie professionnelle;
      • Démonstration d’une compétence remarquable compte tenu des années d’expérience dans son champ d’activité (expérience professionnelle d’un maximum de cinq ans);
      • Présence des habiletés qui contribuent à l’atteinte des résultats et à la qualité des réalisations (créativité, efficacité des stratégies proposées, sens de l’organisation, sens critique, etc.);
      • Présence de comportements et d’aptitudes qui contribuent à l’établissement d’un climat de travail favorable (esprit d’équipe, relations avec le public et les collègues, etc.).
    • Critères d'évaluation liés à une ou plusieurs réalisations (40 %) :
      • Qualité des réalisations (les nommer), originalité, efficacité, caractère novateur à mettre en relation avec les compétences, les comportements et les attitudes du candidat ou de la candidate.
Mise à jour : 29 mars 2019
Mise en ligne : 4 mars 2013
Accessibilité   |   Politique de confidentialité

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019